Investir maison

Quand investir en Ehpad ?

En investissant dans un logement Ehpad, l’acquéreur bénéficie en même temps des revenus complémentaires s’accompagnant d’avantages fiscaux très intéressants, mais il peut également assurer son futur en ayant d’ores et déjà une résidence où passer sa retraite. Ainsi, investir en Ehpad est aussi bien une assurance financière pour le court terme, qu’une assurance patrimoniale pour le long terme.

A quoi consiste un investissement en Ehpad ?

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, l’Ehpad est un établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes. Pour être plus clair, c’est une résidence comportant de nombreuses chambres, lesquelles sont toutes médicalisées. En effet, elles sont destinées aux personnes s’avançant vers un âge où elles perdent peu à peu leur autonomie. Cette perte d’autonomie est notamment expliquée par une dégradation progressive de l’état de santé.

Ainsi, ces personnes auront tous les soins et l’assistance dont elles ont besoin en louant une chambre dans ces résidences. Effectivement, ces dernières présente une équipe médicale travaillant en permanence.

Pour investir dans un Ehpad donc, vous devez acheter une chambre dans l’une de ces résidences. Cela implique également d’acheter les meubles équipés avec le logement. D’ailleurs, de nombreuses offres sont disponibles sur le site d’ehpadimmo. Par la suite, la gestion de votre bien immobilier sera remise aux mains d’une société spécialisée et agrée par l’Etat.

Cet investissement aura comme statut une Location en Meublé Non Professionnel ou LMNP. L’avantage est que l’acquéreur pourra bénéficier d’une rentabilité allant jusqu’à 5%, et ce, même s’il n’y a pas encore de locataire. De même que la TVA pourra être récupérée quelques moins seulement après l’achat.

Le meilleur moment pour investir en Ehpad

Si l’on veut regarder sur le long terme, il n’y a pas vraiment de meilleur moment pour investir en Ehpad. Cependant, puisque l’amortissement de la valeur du bien s’effectue sur plusieurs années, 20 ans exactement, il est conseillé de penser à investir dès que vous avez une situation professionnelle stable. Le mieux serait donc d’investir à 40 ans ou plus tôt, pour que l’amortissement soit déjà terminé avant le départ à la retraite. Par la suite, il est toujours possible de revendre.