Investir maison

Tout ce qu’il faut savoir sur la loi Girardin Outremer pour bien investir

Votre conseiller en gestion de patrimoine vous a orienté sur l’investissement en outremer sous la loi Girardin industriel ou Girardin social. Ceci afin de faire baisser le montant de vos impôts. Voici tout ce que vos devez savoir sur ce dispositif défiscalisant.

La loi Girardin, pour quel investisseur ?

Ce dispositif se caractérise par le placement à fonds perdus par lequel le contribuable va souscrire. Par conséquent, celui-ci ne percevra aucun gain sur retour d’investissement. L’intérêt en revanche réside dans la défiscalisation extrêmement attractive à laquelle le dispositif donne lieu. Elle sera comprise entre 110% et 125%, en fonction de l’expertise du monteur de dossier Girardin. Par conséquent, il est dénué d’intérêt pour un contribuable faiblement imposé d’investir sous ce dispositif risqué.

Les deux versions de la loi Girardin

La loi Girardin se décline en deux versions :

  • la loi Girardin industriel qui est recommandée à la personne physique fiscalement domiciliée en France métropolitaine
  • la loi Girardin social, pouvant être souscrite par une personne morale qui se doit de s’acquitter de son impôt sur les sociétés

Un investissement pouvant aboutir à des risques de perte en capital

En investissant sous Girardin, le contribuable devient actionnaire dans une société de portage. Les deux autres associés sont l’organisme de crédit et le locataire :

  • le locataire du matériel pour la loi Girardin industriel
  • le locataire de l’immobilier social pour le Girardin social

Par conséquent, il est totalement engagé dans le remboursement des dettes de la société. Il est donc impératif que l’investissement arrive à terme afin que l’investisseur jouisse de l’ensemble des avantages fiscaux, principal intérêt du placement. La durée règlementaire du montage est de 5 ans pour le Girardin industriel, contre 6 ans pour le Girardin social. Plus d’informations sur groupe-profina.com.

Pour quel montant investir ?

Il n’y a pas de montant minimal requis pour investir, le but étant de réaliser :

  • un investissement en matériel industriel : camion, grue, moissonneuse ou autre, dans le cadre du Girardin industriel
  • un investissement en immobilier social dans le cadre du Girardin social