Investir maison

Investissement immobilier : devenir riche en moins de 20 ans

Nombreux sont les investisseurs qui ont déjà gagné leurs indépendances financières en plaçant dans la pierre. Parmi mieux, on compte déjà des multimillionnaires. Il y en a qui ont commencé avec seulement 12.500 euros qui possèdent plus de quinze appartements au bout de 20 ans.

La première remarque que les autres font est que 20 ans est beaucoup trop long. Dans l’immobilier, la rentabilité n’est pas une question de jour, il s’agit d’un investissement à long terme. D’un autre côté, vous pouvez exercer d’autres activités pour augmenter votre revenu. Si vous demandez de crédit, le temps de remboursement est largement inférieur à 20 ans. Ce qui augmente encore votre bénéfice.

Les particularités de l’investissement immobilier

  • La politique fiscale

Comme tout autre marché, celui de l’immobilier est soumis à diverses taxations. Cependant, elles sont moins importantes selon les caractéristiques des achats que vous réalisez. D’un autre côté, nombreux dispositifs existent destinés à alléger les régimes fiscaux sur le placement immobilier comme la loi Pinel, la loi Censi-Bouvard et le régime Malraux. Ils contribuent à l’augmentation de votre rentabilité en réduisant surtout les taxes et les impôts. L’investissement immobilier ne sera jamais victime de prélèvement d’argent selon la fiscalité, il est bien protéger.

  • La réalisation de plus-values potentielles

L’augmentation du prix est le facteur assurant les plus-values. En France par exemple, le marché a connue une hausse de 10% depuis l’année 2000, et entre 1990 et 2000, elle était de 8,75%. Il vous appartient d’estimer comme sera cette hausse d’ici 5, 10 ou 20 ans. Une scpi fera la joie de vous accompagner tout au long de la mise en location. Elle saura vous donner des chiffres dont le besoin.

  • Un rendement assuré

Pour le marché immobilier français, le rendement est de l’ordre de 6% bruts. A première comparaison, il est largement supérieur aux autres moyens de placements. Les loyers que vous encaissés vous permettent de se construire un patrimoine immobilier. Ceci étant donné que la mise en location est généralement obligatoire après l’acquisition d’un logement via un crédit accordé par une banque. Cette situation permet aussi de bénéficier des dispositifs de défiscalisation. D’un autre côté, les locataires ne vont jamais manquer.

  • L’effet de levier

Il est question d’employer l’argent des banques pour devenir plus riche. Ainsi, laissez-les s’occuper d’une grande part de la somme dans l’investissement. Il s’agit alors d’un effet de levier qui vous rapporte plus que le montant du prêt que vous demandiez. Si vous revendez un immeuble que vous avez acheté à 250.000 euros par vos propres moyens, le rendement sera de 100% si sa valeur double au bout de 10 ans. Si vous n’avez apporté que 50.000 euros, et que le reste a été attribué par la banque, votre gain s’élèvera à 500% pour les mêmes situations. Plus précisément alors, vous gagnerez de l’argent par l’intermédiaire du crédit emprunté. Dans ce contexte se trouve la création de richesse elle-même. D’un autre côté, vous aurez déjà tout remboursé avec les loyers mensuels.