Investir maison

Investir en SCPI : un choix judicieux

Depuis l'année 2009, l’investissement dans les SCPI enregistrait un rendement annuel de 6.9%. Les sociétés civiles de placement immobilier ont suscité l’intérêt de plusieurs épargnants du fait du rapport risque/rentabilité attractif.

La sécurité et le profit

L’acquisition de biens et de parts dans les scpi n’a rien de compliquer. Le montant de l’investissement initial n’est pas très élevé, que l’épargnant peut placer à tout moment. La société assure ensuite la gestion des locations auxquels nombreux associés se réunissent. Chaque associé reçoit un revenu de façon régulière selon les chiffres réalisés ainsi que le nombre des dividendes.
Les biens immobiliers concernent les bureaux, les logements, les entrepôts ou bien des locaux commerciaux. Pour cela, l’investisseur peut choisir sur les différents types de SCPI existants : SCPI de rendement, SCPI fiscales. Il est possible de réaliser le placement via crédit en liquide.

Les SCPI et leurs politiques de gestion

Les avantages dans l’investissement d’une SCPI sont évidents. Il suffit d’acquérir des parts et la société s’occupe du reste. Les immeubles subissent moins de contraintes fiscales et locatives. Evidemment, tout cela s’accompagne de frais d’entrée, de notaire et aussi de gestion à la souscription. Les biens sont diversifiés ce qui répartissent les risques surtout les parts de la société, donc moins encombrants. Il en est de même concernant le montant d’investissement, plus il est faible, plus le risque est moins pesant.

Généralité sur les SCPI fiscales

Les SCPI de rendement et les SCPI fiscales fonctionnent de la même manière. Leur stratégie consiste à acquérir des biens pour se constituer un parc immobilier. Ensuite, l’ensemble des biens sont mises à la location, dont le versement des loyers permet de payer les charges et les revenus des associés. Cependant, les SCPI fiscales bénéficient de plus d’avantage fiscal, comme la réduction d’impôt.

Les SCPI fiscales sont encore subdivisées en deux catégories :

- L’achat de biens immobiliers neufs qui seront loués après durant une période de 9 années.
- Les SCPI Malraux, qui consistent à l’achat de logements ou de bâtiments anciens auquel s’accompagnent alors des travaux de rénovation.